Recherche par mots clés

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Recherche par mots clés

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
02/01/2015

La démographie de la profession

Données statistiques

Au 31 décembre 2014, on compte 21700 sages-femmes en activité, dont la majorité exerce dans les maternités publiques (44%). Les sages-femmes exerçant dans les maternités privés et les ESPIC représentent 13% de l’effectif.

Les libérales représentent plus de 21% de la profession (près de 15% en étant exclusivement libérale et plus de 6% en étant polyactives, c’est-à-dire en cumulant une autre activité). Ce mode d’activité a considérablement augmenté au cours des dernières années, connaissant une croissance de 11% par an au minimum au cours des 5 dernières années.

L’âge moyen des sages-femmes en activité est de 40,3 ans.

Le marché du travail des sages-femmes

Depuis trois ou quatre ans, l’accès à l’emploi des sages-femmes est devenu difficile. La profession sort d’une période relativement longue où trouver un emploi était immédiat que l’on sorte de l’école ou que l’on souhaite changer de lieu d’exercice. Il semble qu’en quelques années à peine, le paysage se soit totalement transformé et de jeunes sages-femmes qui ont entamé des études longues et exigeantes avec l’assurance de travailler dès l’obtention de leur diplôme, découvrent un monde professionnel où la sécurité de l’emploi paraît s’être évanouie.La mobilité géographique en cours de carrière est elle aussi devenue problématique. Dans le même temps, l’exercice libéral est devenu plus attractif et s’est développé.

Le Conseil de l’Ordre a souhaité s’arrêter sur cette réalité nouvelle, disposer de données objectives pour comprendre et mesurer les mutations de la profession et du marché du travail des sages-femmes. Une étude a été commanditée à cet effet, elle s’appuie sur des données statistiques mais aussi sur une série d’entretiens avec des sages-femmes jeunes ou moins jeunes confrontées à ce nouveau parcours du combattant de l’accès à l’emploi.