Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

07/06/2016 Communiqués de presse

Publication du décret autorisant les sages-femmes à réaliser des IVG par voie médicamenteuse et à vacciner l’entourage de la femme et de l’enfant pendant la période postnatale

Par un décret publié le 5 juin 2016 au Journal Officiel, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, élargit les compétences des sages-femmes : elles pourront réaliser des interruptions volontaires de grossesse (IVG) par voie médicamenteuse et vacciner l’entourage de la femme et de l’enfant pendant la période postnatale, dès lors que l’arrêté révisant la liste des médicaments que les sages-femmes peuvent prescrire aura été publié.

Prévue par la loi de modernisation de notre système de santé, cette mesure vise à faciliter l’accès des femmes à l’IVG et à améliorer la vaccination dans l’entourage du nourrisson, conformément aux recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP). C’est, en outre, une étape importante dans l’histoire de la profession, qui bénéficie ainsi de missions élargies, mieux reconnues et plus en phase avec la réalité du métier de sage-femme.

Les sages-femmes ont un rôle très étendue. Outre le diagnostic et le suivi de grossesse, la préparation à la naissance, l’accouchement et le suivi postnatal, les sages-femmes peuvent également assurer le suivi gynécologique de prévention et prescrire la contraception chez la femme en bonne santé, assurer des consultations de sevrage tabacologique ou encore prescrire et pratiquer les vaccinations.

—————

Marie Josée Keller, présidente du Conseil national de l’Ordre des sages-femmes :

« La publication de ce décret est une très bonne nouvelle, que nous attendions depuis plusieurs mois. Maintenant, il nous faut encore attendre la publication de l’arrêté révisant la liste des médicaments que les sages-femmes peuvent prescrire, afin que les nouvelles compétences relatives à la prescription d’IVG médicamenteuse et à la vaccination soient effectives dans la pratique. »