Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

23/04/2018 Communiqués de presse

Les Ordres des professions de santé réaffirment leur engagement en faveur de la vaccination en France

La semaine européenne de la vaccination 2018 se tient du 23 au 29 avril. Cette année, l’accent sera mis sur la vaccination des enfants pour prévenir les maladies infantiles et protéger leur vie. Pour la France, le thème portera essentiellement sur la vaccination du nourrisson afin de relayer et mener des actions pédagogiques sur l’extension des obligations vaccinales de l’enfant de moins de deux ans. A cette occasion, les Ordres des professions de santé rappellent leur soutien à l’obligation vaccinale chez les enfants et en faveur de la vaccination des professionnels de santé.

Dans un contexte de couverture vaccinale largement insuffisante, notamment pour les vaccins précédemment « recommandés », et alors que certaines maladies infectieuses réémergent, les Ordres des professions de santé soutiennent l’extension de l’obligation vaccinale décidée par le gouvernement. Il s’agit d’un enjeu majeur de santé publique auquel il est indispensable de répondre au plus vite. La vaccination, bien plus qu’un acte individuel, permet de protéger collectivement la population des maladies infectieuses et ainsi de sauver des millions de vies.

Par ailleurs, à l’heure où la prévention et l’amélioration de la couverture vaccinale sont des priorités de santé publique, il est également primordial que les professionnels de santé se sentent concernés par leurs propres vaccinations. En effet, ils sont quotidiennement en contact avec des personnes plus ou moins fragiles et donc des vecteurs potentiels de transmission du virus pour leurs patients, leurs collaborateurs et leurs proches. En se faisant vacciner, les professionnels de santé s’investissent dans la protection de la santé des Français et participent à l’effort national pour améliorer la couverture vaccinale. Les Ordres des professions de santé ont ainsi tous déployé des actions d’informations régulières pour favoriser la vaccination des professionnels de santé et répondre aux enjeux de santé publique.