Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

19/12/2016 12 Propositions

Proposition n°9

Soutenir l'émergence de la recherche en maïeutique

Compte tenu de leur formation académique et universitaire de haut niveau, les sages-femmes peuvent poursuivre leurs études à l’issue de l’obtention de leur diplôme d’État afin d’engager des travaux de recherche en maïeutique.

Ainsi, après avoir effectué une thèse d’université, les sages-femmes pourront exercer des activités de recherche en maïeutique et contribuer à en faire une filière d’excellence reconnue en France et à l’international.

Lors de la Grande Conférence de la Santé qui s’est tenue le 11 février 2016, le Premier Ministre a affirmé dans sa feuille de route la nécessité de développer l’accès des étudiants en santé aux formations à la recherche. Plusieurs mesures ont été annoncées dans ce cadre, notamment l’émergence d’un corps d’enseignants-chercheurs en maïeutique.

La mise en œuvre de cette mesure représente, aux yeux des instances de la profession de sage-femme, une priorité de l’actuel et du prochain Gouvernement, destinée à garantir la reconnaissance de la filière maïeutique en tant que discipline académique et d’excellence.

Consultez et téléchargez les propositions du Conseil national de l’Ordre des sages-femme.