Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

30/05/2016 Informations professionnelles

Messageries sécurisées : le déploiement de MSSanté franchit un nouveau cap

A l’occasion de la « Paris Healthcare Week », qui a eu lieu du 24 au 26 mai à Paris, l’ASIP Santé et l’Assurance maladie ont annoncé le lancement de MSSanté auprès des professionnels de santé libéraux. En 2015, l’ASIP avait lancé un plan d’accompagnement des établissements de santé dans la mise en place d’une messagerie sécurisée : aujourd’hui, plus de la moitié des établissements de santé français sont accompagnés. Les laboratoires d’analyse médicale devraient, quant à eux, rentrer dans la démarche MSSanté d’ici la fin d’année 2016, amplifiant ainsi les volumes de mails échangés et accélérant d’autant le déploiement vers les professionnels de santé exerçant en ville.

Depuis 2012, les Ordres des professions de santé, et notamment l’Ordre des sages-femmes, sont très impliqués auprès de l’ASIP Santé pour le développement de ce système de messageries sécurisées.

C’est bien parti pour les établissements de santé

Au total, 1 500 établissements sont inscrits dans la démarche d’accompagnement et 900 sont en phase de raccordement technique. La grande majorité des gros producteurs de comptes rendus d’hospitalisation sont désormais compatibles avec l’espace MSSanté ou en passe de le devenir (27 des 32 CHU ainsi que 460 des 600 plus grands établissements de France réalisant 80 % de l’activité hospitalière sont accompagnés).
Le CHU de Toulouse envoie par exemple chaque mois près de 25 000 mails vers plus de 2000 professionnels de santé libéraux, principalement des médecins. En Île-de-France, l’AP-HP va équiper l’ensemble de ses établissements de messageries sécurisées MSSanté dans le cadre de son opération médecin-partenaire à partir de cet automne.

Près d’un tiers des établissements accompagnés arrivent à la dernière étape du programme : ils lancent des actions de communication pour inviter les professionnels de santé libéraux de leur bassin à ouvrir une boîte aux lettres MSSanté et recevoir les documents de l’hôpital par mails sécurisés.
L’impact des établissements de santé sur leur bassin est mesurable. Là où les établissements de santé sont prêts, le taux d’équipements d’une boîte MSSanté par les médecins libéraux est supérieur à 30%.

L’ASIP Santé a mis en place une équipe de soutien au déploiement d’une dizaine de personnes pour mener à bien ce programme d’accompagnement à l’ensemble des établissements de santé.

Pourquoi des messageries sécurisées ?

Une grande majorité de professionnels et d’établissements de santé travaillent encore essentiellement par courrier et téléphone. Lorsqu’ils modernisent leurs pratiques, ils échangent donc les données de santé via des services de messagerie « grand public » non sécurisés via leur poste de travail ou leurs équipements mobiles.

Or, en ville ou à l’hôpital, au cabinet ou en déplacement, la messagerie que les professionnels de santé utilisent doit garantir un haut niveau de sécurité et d’interopérabilité. L’objectif est de faciliter la coordination des soins tout en protégeant la vie privée des patients ainsi que la responsabilité professionnelle des praticiens.

Pour apporter une réponse à ces enjeux, l’ASIP Santé a créé, au nom des pouvoirs publics et en concertation avec l’ensemble des Ordres professionnels et des industriels du secteur, le système de messageries MSSanté.

MSSanté désigne un ensemble de messageries, réservées aux professionnels de santé et du secteur médico-social, développées par différents « opérateurs de messagerie » et intégrées à un « espace de confiance » promu par l’ASIP Santé, au sein duquel les mails peuvent s’échanger en toute sécurité.

Ce système nativement décentralisé organise les échanges entre des opérateurs multiples assurant chacun la responsabilité de leur service. Dès lors qu’il respecte les prérequis de sécurité, d’interopérabilité et de conformité à la loi, tout opérateur de messagerie peut intégrer l’espace de confiance. A titre de comparaison, les échanges de messagerie « ordinaires » sont eux aussi gérés par de multiples opérateurs : industriels spécialisés (Free, Orange, Yahoo, etc.), services informatiques des employeurs, etc. Tous ces services peuvent être différents en termes de capacité ou de niveau de service et néanmoins communiquer entre eux de façon transparente pour les utilisateurs : pour écrire, il suffit de connaitre l’adresse de son correspondant, il suffit de partager le même cadre minimal.

Découvrez MMSSanté en 1 minute 30 en vidéo : http://esante.gouv.fr/mssante
Retrouvez plus d’informations sur www.mssante.fr
Téléchargez ci-dessous le dossier de presse :