Actualisation des réponses rapides de la HAS

Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

10/12/2020 Informations professionnelles

Actualisation des réponses rapides de la HAS

Sur la base de vos réponses au baromètre, le Conseil national dans le cadre de la mise à jour des réponses rapides de la HAS avait formulé 4 demandes d’actualisation :
– une stratégie claire concernant la place de l’accompagnant en maternité ;
– une réaffirmation forte de l’importance du lien ville-hôpital ;
– une position claire en accord avec le libre choix de la patiente concernant le port du masque par les parturientes en salle de naissance ;
– un rappel à ce que les sages-femmes puissent être autorisées à réaliser tous les tests de dépistage du coronavirus dès leur mise sur le marché.

La HAS a répondu favorablement aux trois premières demandes avec les indications suivantes :

PORT DU MASQUE
La HAS recommande que « la femme porte un masque chirurgical autant que faire se peut pendant la première phase du travail (changé aussi souvent que nécessaire pour garantir son efficacité) puis ôte le masque pendant la phase d’expulsion ; les professionnels de santé doivent alors porter un masque FFP2 et une protection oculaire ; l’accompagnant porte également un masque FFP2. »

PLACE DE L’ACCOMPAGNANT EN MATERNITE
La HAS rappelle qu’une « homogénéité des pratiques est souhaitable sur ce point afin d’éviter le nomadisme des femmes. Les professionnels doivent informer les femmes qu’il n’est pas recommandé de changer d’établissement de santé au dernier moment. »
La HAS estime que « la présence de l’accompagnant en salle de naissance est souhaitable… »
La recherche systématique des signes cliniques de COVID-19 chez l’accompagnant est nécessaire. L’admission en salle de naissance d’un accompagnant asymptomatique se fait dans le respect strict des gestes barrières et des règles sanitaires demandées par l’établissement. L’accompagnant porte comme les soignants systématiquement un masque FFP2.
– Un accompagnant symptomatique dont le statut infectieux est avéré Covid+ ne peut pas être admis. Toutefois, un test antigénique peut être réalisé et lui permettre d’être admis en salle de naissance si le résultat est négatif.

LIEN VILLE-HOPITAL
D’après la HAS, « le travail en équipe, la communication et le partage d’informations doivent être renforcés entre l’hôpital et la ville pour gagner en efficacité et en sécurité. Les modalités sont définies en commun par les professionnels de santé impliqués dans la prise en charge des femmes (sage-femme, gynécologue-obstétricien, pédiatre, médecin généraliste, etc.). Les établissements doivent mettre à jour une liste des sages-femmes libérales susceptibles d’assurer le suivi des femmes et de leurs enfants après la naissance pour renforcer le lien ville/hôpital. Le rôle des réseaux en périnatalité est essentiel dans le contexte épidémique. »